Le Yoga des Relations

Le 12 janvier 2018, 20 ans plus tôt, je rencontrais l’homme qui est devenu mon mari. Moi-même j’ai du mal à croire que nous sommes ensemble depuis si longtemps. Alors c’est vrai ce qu’ils disent: le temps passe vite. Dès que nous nous sommes rencontrés, nous avons vécus ensemble. Et même si nous nous sommes mariés il n’y a que 7 ans (oui, nous avons attendus 13 ans avant de devenir mari et femme!), le 12 janvier est une date pleine de signification pour moi car il apparaît que nous nous sommes engagés l’un envers l’autre ce jour.

Ceci m’a fait réfléchir aux relations, à l’amour et au yoga.
J’ai entendu à plusieurs reprises durant mon éducation de yoga que le yoga le plus difficile est celui des relations humaines et je suis complètement d’accord avec cela. Comme vous le savez peut-être, la pratique du yoga va au-delà de la pratique physique; des asanas. Il y a 8 branches ou étapes dans la pratique du yoga et l’une d’entre elles: les yamas concerne nos interactions avec les autres. Il y a cinq yamas: Ahimsa: absence de violence, Satya: vérité, Asteya: absence de vol, honnêteté, Brahmacharya: modération et Aparigraha: non-convoitise.
Est-ce que je pense, j’agis et je m’exprime d’une façon qui ne crée pas de violence pour l’autre? Est-ce que j’énonce la vérité et est-ce que je suis honnête envers l’autre? Est ce que je fais attention de ne pas prendre avantage des possessions de l’autre et/ou de son temps? Suis-je fidèle à mon partenaire pour ne pas gaspiller mon énergie sexuelle? Est ce que je désire de façon inappropriée ce qui appartient à l’autre or suis-je satisfaite avec ce que j’ai?
Je suis convaincue que ces questions sont importantes à garder à l’esprit afin d’être plus ancré, centré, et serein dans une relation amoureuse mais aussi dans toute relation.

Ce que j’ai appris au fil de ces années est qu’une histoire d’amour est en même temps magique et difficile. Si on pense à toutes les personnes que l’on aurait pu rencontrer dans ce monde, il y a clairement quelque chose de magique, de puissant et même au-delà de notre contrôle qui emmène deux personnes à se rencontrer. L’attraction physique, émotionnelle et intellectuelle doit être présente; cela ne peut être forcé ou travaillé. J’imagine que certaines personnes ne vont pas être d’accord avec cette affirmation car j’ai entendu parler de relations profondes dans certain marriages arrangés. Mais supposons que pour la plupart d’entre nous, l’étincelle, la magie, les papillons dans le ventre doivent être présents.
Et aussi magique une relation amoureuse soit-elle, elle demande également beaucoup d’efforts. Si vous avez l’âme romantique, vous n’allez pas aimer ce mot effort car vous souhaiteriez certainement que tout coule de source sans difficultés. Mais en toute sincérité, y a-t-il quelque chose dans la vie qui fonctionne de cette manière? Alors peut-être « efforts » est un peu dur et l’on devrait plutôt parler du fait que tout ce que nous faisons a besoin de notre attention, de nos soins, de notre amour pour se développer et s’épanouir. Du jardinage, à la cuisine, en passant par la pratique du yoga, à vivre sa vie, à la méditation, à l’éducation des enfants, à être dans une relation… Et c’est ce qui les rend si belles car plus nous nous impliquons et prenons soin de nos relations, plus elles s’améliorent et plus elles deviennent équilibrées et stables.
Evidemment, cela nécessite que les deux personnes impliquées infusent la relation de soin, d’attention, d’amour, pour que l’union devienne plus forte. Si cela ne va que dans un sens ou ne vient que d’un côté, les choses seront difficiles et risquent de ne pas fonctionner.

Sans ordre particulier, je voulais partager avec vous les valeurs qui me tiennent à coeur dans mon marriage:
communication: il s’agit d’un élément tellement important dans toute relation surtout lorsque les choses deviennent difficiles. Votre compagnon/compagne doit savoir comment vous vous sentez par rapport à une situation particulière et inversement. Et la partie la plus difficile est d’arriver à le faire sans y mettre de colère ou de rancoeur. Parce que devinez quoi? L’énergie que l’on émet attire encore plus de cette même énergie. Et je suis complétement consciente que cela est bien plus facile à dire qu’à faire. J’ai échoué de nombreuses fois dans le passé mais soyons-en au moins conscients pour que cela ne devienne pas une habitude.
L’élément de communication va main dans la main avec l’honnêteté: être parfaitement honnête et prêt à se sentir vulnérable et mal à l’aise.
J’aime beaucoup ce conseil de la professeur de yoga américaine Ashley Turner. Elle explique que lorsque l’on a une dispute avec son conjoint(e), de s’assurer de répéter ce qu’il/elle vient de dire avant de lui répondre. Ca donne quelque chose de ce genre: « tu dis que tu te sens… » En effet, de nombreuses fois, on reste si bloqué sur notre propre histoire que nous entendons à peine ou nous interprétons grandement ce que l’autre a dit. Alors, en répétant ce que l’autre vient de dire, on s’assure de comprendre complétement ce que l’autre personne souhaite exprimer. Pour être sincère, je n’ai pas encore essayé cette technique mais je le ferai car je suis convaincue qu’il s’agit d’un excellent outil.
confiance: rien ne peut grandir si la confiance n’est pas là.
respect: dans tous les sens du terme. Respect de la personne, de son caractère, de ses opinions, de ses pensées… Cela ne veut pas dire être d’accord avec tout ce que votre conjoint(e) dit ou pense mais reconnaître que les gens ont des points de vues différents.
faire des choses ensemble: on voyage, on médite, on marche, on fait du yoga, on va au cinéma, on mange au restaurant, on sort avec des amis… et il y a aussi de nombreuses choses que l’on ne fait pas ensemble: aller au sport, lire au lit, cuisiner, travailler, courir, aller aux bains russes, écouter les nouvelles françaises à la radio, sortir avec des amis…
Pour moi, il est important et je crois sain, de garder des activités séparées pour que chacun ait un monde indépendant duquel on peut tous les deux profiter.

En résumé; aimer est magnifique, aimer est difficile, aimer fait du mal et aimer guéri, aimer est tout et peut aussi tout détruire. Aimer est vivre. C’est une nécéssité et un luxe. C’est fluide et saccadé. Aimer est TOUT.

Je vous laisse avec cette étude en anglais d’Harvard qui est sortie récemment sur le bonheur. 268 personnes y ont été suivies pendant presque 80 ans et il en ressort que les relations humaines proches et saines sont ce qui nous rend heureux, plus que le succès ou l’argent.
Merci d’avoir pris le temps de me lire.
Namaste,

Share this PostShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Facebook