Une nouvelle page s’ouvre…

19b860bd-d85f-4a57-932b-3b03959d0ab3

…mais est-elle si nouvelle? J’ai toujours été fascinée par l’engouement porté au passage de la nouvelle année. J’aime beaucoup la tradition de célèbrer le nouvel an et de se réunir. Ce qui m’interpelle un peu plus sont les résolutions. Comment le fait de passer du 31 décembre au 1er janvier aurait le pouvoir de changer les gens et leur quotidien?

Bien évidemment, je comprends que le changement d’année constitue une transition suffisamment importante pour décider d’un nouveau départ. Je valorise d’ailleurs énormement les personnes qui font la démarche de vouloir changer et prennent des résolutions. Car cette démarche est beaucoup plus difficile qu’elle en a l’air. Elle demande d’avoir conscience de soi et d’être attentif à son corps et à son esprit pour pouvoir changer ce qui nous empêche d’avancer. Mais pourquoi faire cette démarche seulement le 1er janvier?
Le problème avec les résolutions, à mon avis, est le même problème qu’avec les régimes alimentaires. La plupart d’entre nous font des choix de changements trop drastiques et aussi souvent trop nombreux. Il est alors difficile de les tenir car on se sent contraints et parfois punis.

Ce qui me tient plutôt à coeur est un travail de réflexion et d’intention.
Prendre le temps de faire le point objectivement sur l’année écoulée. Les moments de joie comme les moments difficiles; les observer de la même manière. Nous sommes souvent pris par la frénésie de notre quotidien et laissons passer les choses sans vraiment les digérer et les analyser. Ce travail d’introspection est pourtant crucial pour aller de l’avant. Ma pratique de méditation m’aide beaucoup à faire ce travail. Prendre du recul, en faisant un voyage par exemple, est un autre moyen que je trouve efficace.
Une fois cette étape de réflexion faite, alors poser une intention pour cette nouvelle année. En faisant un travail de visualisation. Cela peut être mental, ou par écrit ou par un collage de photos et de mots qui nous inspirent. Quelles sont les choses, personnes, sensations… que l’on aimerait attirer dans nos vie?
Mon conseil est de rester très simple dans notre intention mais aussi très clair. Plus notre vision est claire, plus elle a le potentiel de se réaliser.

L’année 2015 m’a apporté de nombreuses joies et succès mais aussi son lot de tristesse et de situations difficiles. Mais avant toute chose, elle a continué à me montrer ce à quoi j’aspire dans ma vie. Et pour cela, je lui dis merci.

Le sentiment de gratitude est un autre outil au pouvoir très puissant pour garder son intention. Je m’en rends compte de plus en plus tous les jours. Notre esprit a cette facheuse tendance à focaliser sur le négatif ou en tout cas, à surligner le négatif beaucoup plus que le positif. Il est fascinant d’observer que lors d’une journée durant laquelle des dizaines de choses se sont déroulées agréablement, on ne retiendra que la situation qui nous a contrariés. Je suis absolument victime de cette tendance et me rends de plus en plus compte que cela ne tient qu’à moi de changer ma perspective. J’ai ce pouvoir. Je le sais intellectuellement depuis des années mais le mettre en application dans ma vie au quotidien s’est fait progresivement. Cela fait maintenant plusieurs années que je le pratique (certains jours étant plus faciles que d’autres). En remarquant et prenant note des choses positives dans nos vie et en ayant de la gratitude pour celles ci, nous nous sentons plus apaisés mais aussi plus satisfaits, en d’autres termes, plus heureux.

Au mois de décembre, j’ai participé à un « challenge » sur Instagram de « 25 jours de gratitude » qui était organisé par Yogaworks, l’école de yoga où j’enseigne à New York. Je ne prends habituellement pas part à ces challenges sur Instagram qui sont généralement tournés sur des postures physiques car j’estime que l’image du yoga aujourd’hui est déjà beaucoup trop orientée sur le plan physique. Mais ce challenge là m’a interpellée, car plus de gratitude dans notre monde ne peut qu’être bénéfique et peut, je l’espère, donner l’envie à certains d’essayer.
Je partage avec vous ces quelques photos que j’ai prise durant ce challenge: mon mari, un concert au Carnegie Hall, ma pratique quotidienne de méditation, mon oiseau fétiche apperçu à Central Park: le Cardinal.
Vous pouvez retrouvez mes 25 photos et commentaires sur Instagram, IG: celineantoineyoga

Je vous souhaite ainsi une excellente et merveilleuse année 2016!!!
Que votre intention soit claire et que nous adoptions une attitude de gratitude au quotiden.
Avec respect,

002b52f2-0b28-444c-a636-81123c822739

Share this PostShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *