Yoga Selfie

Alors que le yoga devient de plus en plus populaire et rentre dans la vie courante, les « selfies » de yoga envahissent les réseaux sociaux américains.

Jusqu’à présent les photos étaient plutôt gentilles et un moyen de faire partager sa passion et d’inspirer ses élèves.

Mais entre l’explosion des réseaux sociaux (particulièrement d’Instagram) et le boom du yoga, la combinaison des deux semble avoir pris des proportions incontrôlables et qui vont même parfois, à mon avis, à l’encontre de ce qu’est le yoga.

 

hilaria warrior.jpg

Hilaria Baldwin en posture du guerrier 3 en train de promener son bébé à New York

 

Les réseaux sociaux sont un moyen remarquable de rester connecté aux pratiquants et de faire rapidement connaître son actualité: stage, cours, formations, blog, vidéo… Ils sont également un excellent outil pour partager ses inspirations, points de vue et connaissances d’une manière interactive.

Personnellement, j’utilise une page de yoga sur Facebook et un compte Instagram qui me permettent de garder le contact avec mes élèves.

Par contre, ils sont aussi devenus une course à l’image et au toujours plus qui peut rentrer directement en conflit avec la philosophie du yoga.

En effet, un des enseignements de la philosophie du yoga, se base sur « donner une mort compatissante à l’ego » grâce à cinq règles de conduite à respecter en société. Il est louable de se demander si cette culture de l’image ne pousse pas au contraire à un renforcement et un gonflement de l’ego.

 

052814Yoga_Box02MS.jpg

Tara Stiles parcourant les rues de New York dans une voiture tansparente pour promouvoir les vidéos qu’elle a créées pour les clients des hôtels W.

 

nstagram a créé en l’espace de quelques années des célébrités de yoga basées uniquement sur leur physique, leur image. Et chacune essaie de pousser les limites plus loin: environnements exotiques et hors du commun, postures en sous-vêtements…

Parfois je suis vraiment inquiète sur l’avenir du yoga dans nos sociétés modernes. J’aime qu’on respecte l’origine du yoga, ses valeurs, ses principes et l’explosion des images plus acrobatiques les unes que les autres mises en ligne, la multiplication des styles hybrides de yoga, la course au succès rapide que certains cherchent, me fait me poser beaucoup de questions sur le message transmis.

Néanmoins, je garde confiance et ai la foi. J’ai la conviction profonde que les gens vraiment sérieux quant à l’apprentissage et la pratique du yoga savent faire la différence entre du pur commercial et quelque chose de plus authentique.

De mon expérience d’élève et grâce aux professeurs avec lesquels j’ai pratiqué et pratique aujourd’hui, je valorise énormément leur humilité. Beaucoup d’entre eux utilisent les réseaux sociaux mais toujours avec une approche mesurée et un message à faire passer.

 

Unknown-1

Hilaria dans sa voiture

 

Hilaria et Tara sont celles qui créent le plus de vagues dans la communauté yogique new yorkaise. Toutes deux font un déballage de leur image.

Hilaria Baldwin (nouvelle femme d’Alec Baldwin avec lequel elle vient d’avoir un enfant) met tous les jours en ligne sur Instagram une photo d’elle en train de faire du yoga. Elle se présente dans un contexte de vie quotidienne prenant des photos en poussant la poussette de son bébé ou sur sa gazinière et ce, la plupart du temps en talons.

Quant à Tara Stiles, critiquée pour son côté commercial et son manque de spiritualité, vient de faire le tour de New York dans une boîte de verre sur roues en prenant des postures de yoga pour la marque des hôtels W.

Personnellement je n’ai jamais pris de classes avec ces dernières ni ne les ai rencontrées et je ne me permettrais donc pas de juger ce qu’elles mettent en avant. Je serai par contre, intéressée de m’asseoir avec elles et de mieux comprendre leurs intentions.

Car je pars du principe que tout message est possible à transmettre à partir du moment où l’intention et bonne, respectueuse et justifiée.

 

www.facebook.com/celineantoineyoga

Instagram : @celineantoineyoga

 

Share this PostShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Facebook