Une Attitude de Gratitude

Jeudi 28 novembre marquait la célébration de Thanksgiving aux Etats-Unis. Cette fête, à l’origine chrétienne et aujourd’hui laïque, est la plus respectée aux USA puisqu’elle touche tout le monde. C’est l’occasion pour les Américains de se retrouver en famille et de manger la fameuse dinde farcie et la tarte au potiron.

Cette tradition a pour signification d’être reconnaissant et de remercier pour ce que l’on a dans nos vies.

 

images-2

La première action de grâce est apparue au XVIIe siècle pour remercier de la moisson; c’est pour cela que cette fête a lieu en automne.

 

Habitant depuis 13 ans à New York, j’ai eu l’occasion de participer à diverses célébrations de Thanksgiving, des plus traditionnelles aux plus modernes.

Même si cette tradition ne fait pas partie de ma culture, j’apprécie énormément sa signification : être reconnaissant et remercier pour ce que l’on a. Cela me fait directement penser à un concept de la philosophie du Yoga: « Samtosha ». Ce dernier est souvent traduit par contentement.

C’est-à-dire, être satisfait de ce que l’on a et en être reconnaissant. Même si dans nos sociétés modernes de consommation, cela peut paraître plus facile à dire qu’à faire, c’est à mon avis notre seul moyen d’être heureux car il y aura toujours mieux ailleurs.

 

67093_10152374384279167_1115899048_n

« Ce n’est pas les gens heureux qui sont reconnaissants;

ce sont les gens reconnaissants qui sont heureux »

 

L’être humain a cette capacité fascinante à se focaliser sur le négatif. Admettons que plusieurs choses agréables, touchantes, émouvantes, soient arrivées au cours de la journée et aussi un fait qui nous a contrarié, froissé, frustré; il y a de très grandes chances que si quelqu’un nous demande comment s’est passé notre journée, nous commencions à lui mentionner cet événement négatif. Incroyable non ? C’est pourquoi, il est crucial de cultiver une attitude de gratitude au quotidien afin que notre état d’esprit commence à changer petit à petit.

Thanksgiving peut alors être notre moyen de faire le point sur notre chemin parcouru par rapport à l’année précédente.

Voici un petit exercice facile à appliquer au quotidien et qui peut avoir des effets durables sur du long terme: lorsque vous êtes au lit, avant de vous endormir, remémorez vous trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants. Ne cherchez pas trop loin, cela peut être tout simplement d’avoir un toit au-dessus votre tête, ou d’avoir ressenti le soleil sur votre visage… Au lieu de vous endormir sur une note négative, vous vous rendrez compte à quel point vous êtes chanceux.

 

« Si la seule prière que tu disais dans ta vie était « merci », cela serait suffisant » Meister Eckhart

www.facebook.com/celineantoineyoga

Share this PostShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Facebook

Yoga et scoliose

Un sujet qui me tient à coeur dans l’enseignement du yoga est d’adapter les postures de yoga aux personnes ayant des scolioses. Ayant moi-même une scoliose, je suis particulièrement sensible au sujet.

 

861044_614425445240636_1021282842_o

 

Qu’est ce qu’une scoliose? C’est une condition qui crée une déformation de la colonne vertébrale et un déplacement des côtes qui fait tourner les épaules et les hanches et change le centre de gravité.

Il s’agit d’une condition complexe car tridimensionnelle et qui nécessite un travail différent sur chaque côté du corps.

Ma scoliose étant d’un faible degré, les médecins et les professeurs de yoga que j’ai pu rencontrer auparavant ne l’ont soit pas vue, car pas suffisamment sensibilisés au sujet, ou m’ont dit de ne pas m’en préoccuper. Durant mes années de pratique de yoga, je ne m’en suis donc pas préoccupée. Et là est bien l’erreur!! J’ai continué à aller dans la direction de ma scoliose au lieu de la contenir jusqu’au point de ressentir de très fortes douleurs dans le dos, les épaules et le bassin.

C’est à ce moment, que j’ai décidé de me prendre en main et d’en connaître plus sur le sujet. Vivant à New York, j’ai eu la chance exceptionnelle d’étudier avec des professeurs spécialisés à « Yoga Union for Backcare and Scoliosis »: http://yogaunionbackcare.com/index.html

Alison West et Deborah Wolk m’ont beaucoup appris sur le sujet et m’ont permis de comprendre comment continuer ma pratique tout en respectant ma scoliose. Je leur dois beaucoup puisque mes douleurs sont parties. Je suis aujourd’hui certifiée avec leur centre.

L’autre référence en la matière avec laquelle j’ai eu l’honneur d’étudier est Elise Browning Miller. Elle a écrit plusieurs livres sur le sujet et enseigne internationalement. http://www.ebmyoga.com/

 

306263_408788602476139_1511682725_n

(Elise démontre une variation d’Adho Mukha Svanasana: la posture du chien tête en bas lors d’une formation que j’ai prise avec elle.)

 

Elle sera à New York le week-end du 5 octobre pour enseigner un stage: http://yogaunionbackcare.com/11.html

Si vous souffrez de cette condition, prenez-la en compte le plus rapidement possible. N’attendez pas ! Le plus tôt, le mieux; dès le plus jeune âge. Une pratique du yoga adaptée et enseignée de façon intelligente soulagera les douleurs et les inconvénients que produisent la scoliose.

www.facebook.com/celineantoineyoga

Share this PostShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Facebook